Constitué autour d’un appel lancé en octobre 1993 par des syndicalistes et militants associatifs, Agir ensemble contre le Chômage s’est fait connaître par les « marches contre le chômage » qui durant plusieurs semaines organisèrent la convergence sur Paris. A l’arrivée, plus de 30 000 personnes défilèrent au printemps 1994 contre le chômage, la misère et les exclusions.
- Des problèmes pour faire valoir vos droits ?

Aujourd’hui encore, nous avons besoin de votre soutien (... lors des actions menées) mais aussi financièrement en nous renvoyant le bon de souscription (réduction fiscale possible) !
- Appel aux dons

En liaison avec d’autres réseaux de précaires de l’hexagone et en Europe, le réseau des collectifs d’AC ! poursuit ses actions pour la défense des droits des chômeurs et des précaires :
- Droit à un revenu personnel et décent, pour toutes et tous, et la continuité des droits sociaux CONTRE la précarisation des droits : ALERTE reprise des "négociations" de l’assurance chômage UNEDIC.

- le Livret de synthèse et de propositions issu du forum : "Un revenu et des droits pour exister !"

- Le livre "Pour une sécurité sociale chômage", aux Editions Syllepse  : [http://www.ac-chomage.org/spip.php?article2445]


jeudi 31 octobre 2019
par  secretariat AC !

L’Unédic revisitée - Extension du domaine de la misère

Le document de travail de l’Unédic (septembre 2019) est trop peu connu. Il ne sied guère à Madame Pénicaud . Pour cause : c’est « une tuerie ! » selon la CFDT qui, pourtant, c’est fait une réputation de syndicat plutôt réaliste et modéré.

Allons-y-voir. C’est du lourd, le caractère répressif et disciplinaire est fort visible, douloureusement sensible pour des centaines de milliers de demandeurs d’emploi qui, paupérisés stratégiquement seront réduits à se convertir par force en quémandeurs d’emploi. C’est étudié pour.

Sur la première année (nov. 19/ oct. 20) ce sont environ 710 000 demandeurs d’emploi qui seront impactés par la réforme de l’Unédic. Ce qui représentent 27 % des ouvertures de droits sur cette période. Selon les syndicats de Pôle Emploi, c’est bien davantage : 1 million 300 000 chômeurs verront leur allocation réduite ou supprimée !

Le changement radical et vachard consiste à allonger la durée du boulot pour avoir droit à de maigres allocations pour recherche. C’est étudié pour.

Il faudra, dès novembre, avoir, travaillé 6 mois sur 24 mois, auparavant c’était plus large, bien que modérément généreux : il suffisait de 4 mois sur 28.

Les travailleurs précaires, intérimaires contraints, saisonniers d’ été et d’hiver,… devront attendre longtemps avant de toucher le p’tit pécule de l’Unédic.

C’est étudié pour. Il s’agit d’alléger le chômeur pour le contraindre à traverser la rue pour faire le trottoir… Extension du domaine de la misère. Les actionnaires hilares de se rouler par terre !

Disséquons un peu la vacherie répressive. Détails et démembrement.

Environ 200 000 demandeurs verront l’ouverture de leur droit retardé d’un an ou plus, ou n’auraient plus aucun droit. Ajoutons grosso-modo, 210 000 « chanceux » qui seraient gratifiés d’un virement avant un an, tardif, mais à saisir – vite.

Pour 300 000 verront la durée de leur droit baisser de 50 %, ce à partir d’avril 2020.
Quelques reliquats : 9 à 10 % n’auront tout simplement plus de droit dans l’année qui suit, parce qu’ils n’auront pas réussi à travailler 6 mois sur les 24 derniers mois (cf. plus haut) . C’est étudié pour.

Ceux qui toucheront encore, les veinards, toucheront moins donc peu.
Car, sachant qu’on sait compter chez les « tachéro-macronistes », le salaire de référence est vicieusement modifié, c’est sur le salaire mensuel moyen que seront calculées les allocs. Environ 16 % des demandeurs devront accepter des allocs diminuées jusqu’à 50 %.
C’est étudié pour.

Sont exigées de drastiques économies : 3,4 milliards sur 2019/2020.
Il y a un déficit à l’Unédic, le saviez-vous ?

Mouais… Un excellent ouvrage, fort bien documenté fait le point sur la question.
Publié par AC !, c’est dire si c’est sérieux ! « Pour une sécurité sociale chômage », éd. Syllepse, 2019. *

En refaisant les comptes nous nous sommes rendus compte : le déficit, c’est étudié pour.

Secrétariat AC !

* Vous pouvez acquérir ce décisif bouquin pour 8 euros, franco de port. C’est donné !
AC ! Agir ensemble contre le chômage !


Articles les plus récents

lundi 28 octobre 2019

Assurance chômage, nouvelle catastrophe sociale

NOUS SOMMES TOUS CONCERNÉ·ES
La nouvelle convention concernant l’indemnisation du chômage a été imposée par l’État par le décret n° 2019-797 du 26 juillet 2019. Les premières mesures entreront en vigueur à partir du 1er novembre 2019. Ces nouvelles règles annoncent déjà une véritable catastrophe sociale. (...)

lundi 28 octobre 2019

CASSE DE L’ASSURANCE-CHÔMAGE + BAS SALAIRES + RETRAITES AU RABAIS = TRIPLE PEINE POUR LES FEMMES

L’autonomie financière des femmes recule actuellement. L’emploi salarié en CDI a été rendu inaccessible. Toutes les formes de travail précaire, invisible, informel, bénévole, gratuit, connaissent un développement sans précédent… L’attribution de « droits propres » avance peu, car toute la protection sociale (...)

lundi 28 octobre 2019
par  Alain Véronèse

Ciné : Ken Loach, ça fout les Boules et ça fait du bien !

Sorry, We missed You
Le topo du film est – semble-t-il au début – d’une ennuyeuse banalité : la vie quotidienne, les inévitables emmerdes, les récurrentes difficultés financières d’une famille de prolétaires ordinaires. Des anglais, de tendance Brexit ou pas Brexit ? Aucun indice dans le film. J’ai (...)

mercredi 2 octobre 2019
par  secretariat AC !

L’UNEDIC AU REGIME SEC

. « Les prestations seront strictement conditionnées aux efforts de recherche, avec un contrôle drastique. » Emmanuel Macron.
. « Il est devenu de plus en plus difficile (...)

dimanche 29 septembre 2019
par  AC ! Besançon

REFUSONS LA NOUVELLE ASSURANCE CHOMAGE IMPOSEE PAR MACRON

Nous ne pouvons accepter les nouvelles règles de l’assurance chômage :
Durcissement des conditions d’accès : 6 mois d’activité en 2 ans au lieu de 4 sur 28 mois
Baisse des indemnisations : le calcul du salaire journalier de référence : salaire des 24 derniers mois divisée par le nombre de jours (...)

Brèves

10 septembre - La réforme du chômage sur les ondes de FPP

http://hebdo-julialaure.info/spip.php?article191

25 avril 2018 - sur les ondes de FPP

http://hebdo-julialaure.info/spip.php?article139
l’émission l’Hebdo du 21 avril 2018 consacrée à (...)

24 septembre 2017 - Article sur le Revenu garanti et la sécurité sociale professionnelle

Le n° 14 des Possibles est publié. Soyez vivement remerciés pour votre contribution. Vous (...)

22 janvier 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE.

COMMUNIQUE DE PRESSE.
Les négociations de la convention UNEDIC commence le lundi 24 avec les (...)

6 novembre 2005 - Campagne Y’EN A ASSEZ

A l’heure ou la misère et l’exclusion mettent des quartiers en feu, des négociations sur (...)