Constitué autour d’un appel lancé en octobre 1993 par des syndicalistes et militants associatifs, Agir ensemble contre le Chômage s’est fait connaître par les « marches contre le chômage » qui durant plusieurs semaines organisèrent la convergence sur Paris. A l’arrivée, plus de 30 000 personnes défilèrent au printemps 1994 contre le chômage, la misère et les exclusions.
- Des problèmes pour faire valoir vos droits ?

Aujourd’hui encore, nous avons besoin de votre soutien (... lors des actions menées) mais aussi financièrement en nous renvoyant le bon de souscription (réduction fiscale possible) !
- Appel aux dons

En liaison avec d’autres réseaux de précaires de l’hexagone et en Europe, le réseau des collectifs d’AC ! poursuit ses actions pour la défense des droits des chômeurs et des précaires :
- Droit à un revenu personnel et décent, pour toutes et tous, et la continuité des droits sociaux CONTRE la précarisation des droits.

- le Livret de synthèse et de propositions issu du forum : "Un revenu et des droits pour exister !"

- Le livre "Pour une sécurité sociale chômage", aux Editions Syllepse  : [http://www.ac-chomage.org/spip.php?article2445]

-  signer la PETITION POUR UNE PRIME D’ ACTIVITÉ ÉQUITABLE POUR TOUS ET TOUTES
[http://www.ac-chomage.org/spip.php?article2478]


lundi 19 avril 2021

EN PLEINE CRISE ECONOMIQUE ET SOCIALE, LE GOUVERNEMENT PERSISTE DANS SA GUERRE AUX CHOMEURS/SES PLUTÔT QU’AU CHOMAGE

Alors que les licenciements s’accumulent par centaines de milliers et que l’emploi se fait très rare, le gouvernement a maintenu le contrôle de la recherche d’emploi dans le but de radier massivement les chômeurs/ses, y compris ceux et celles en fin de droits qui survivent avec le RSA (564€) ou l’ASS (504€) ;

Alors qu’il est clair que les travailleurs/ses privé-e-s d’emploi et précaires font parti-e-s des principales victimes du Covid, le gouvernement s’attaque à notre portefeuille en massacrant les Aides Personnalisées au Logement (APL) et use d’un discours nauséabond pour supprimer les allocations familliales ;
Alors que moins d’un-e chômeur/se inscrit-e sur deux est indemnisé-e, le gouvernement persiste à imposer au 1er juillet une réforme de l’assurance-chômage d’une violence inouïe !

NOUS REFUSONS LA DEGRADATION DES DROITS DES CHOMEUR-ES ET PRECAIRES

Une réforme assassine qui prévoit 2,3 milliards d’économie sur le dos des plus précaires qui alternent chômage et contrats courts, mais également sur ceux et celles qui ont eu un congé maternité, ou maladie, ou été en activité partielle dans les deux années précédentes.

Après une première censure historique du Conseil d’Etat, ces inégalités flagrantes légitiment un nouveau recours des organisations syndicales (CGT et Solidaires notamment) contre le décret.

NOUS LE DISONS HAUT ET FORT : CE N’EST PAS AUX TRAVAILLEURS/SES PRIVE-E-S D’EMPLOI ET PRECAIRES DE PAYER LA CRISE !

Déjà, plus de 2 millions de précaires ont perdu leur emploi sans pouvoir être indemnisé-e-s et ont basculé dans l’enfer des minimas sociaux, tandis que le gouvernement distribue généreusement des millions d’euros d’aides au patronat et que les profits explosent !

Pour stopper l’explosion de la misère, nous exigeons l’indemnisation correcte de tou-te-s les travailleur-euse-s privé-e-s d’emploi et précaires au titre de l’Assurance-Chômage, y compris les travailleur-euse-s privé-e-s de papiers qui cotisent à fonds perdus. Pour cela il faut se mobiliser dans le cadre des Vendredis de la Colère initiés par les lieux culturels occupés.

VENDREDI 23 AVRIL, rdv à 10H, 78 Boulevard Ney, devant Pôle-Emploi
Et retrouvons-nous ensuite à 14H DE PLACE D’ITALIE

Manifestons et revendiquons :
- L’abrogation de la réforme de l’assurance-chômage et de celle de l’APL
- Une nouvelle convention indemnisant 100% des chômeurs, chômeuses et précaires
- Une prolongation de l’année blanche pour les intermittents du spectacle et son extension à tous les intermittents de l’emploi et précaires, dès maintenant, avec neutralisation de la période de crise sanitaire pour le calcul des droits
- L’abrogation du décret du 29 décembre 2018 sur les contrôles, l’arrêt des contrôles et le redéploiement des agent-e-s de Pôle emploi vers l’indemnisation et l’accompagnement.

AC ! - APEIS - MNCP - CGT Chômeurs rebelles - Solidaires - Sud emploi - SNU Pôle Emploi - CGT Pôle Emploi - Sud Culture -


Articles les plus récents

mercredi 28 avril 2021
par  AC ! RES

Vigilance

Au regard de l’actualité tragique, l’exécutif va présenter un énième projet de loi portant sur l’antiterrorisme, comme si le terrorisme se décrétait. Les récents événements révèlent une fois de plus une certaine fragilité psychologique chez des individus, dont d’aucuns ne savent précisément par qui ils sont (...)

lundi 19 avril 2021
par  AC ! RES

Qui a joué avec les allumettes ?

Il y a deux ans (15/16 avril 2019) la cathédrale de Paris subissait un embrasement d’une ampleur et d’une extension que seul le napalm (par analogie) peut propager.
Si trois juges d’instruction ont été saisis, il n’en reste pas moins, sans parler des enquêtes administratives qui piétinent, que le (...)

samedi 10 avril 2021
par  AC ! RES

De la Diversion

Ce n’est pas en changeant l’étiquette d’un produit que l’on change son contenu. E. Macron va supprimer la Haute école d’Administration (ENA) dont il est issu. Cette annonce sera faite sur BFMTV... Le chef de l’Etat , en fait, se lance dans sa propre autocritique, puisque cette école formerait des (...)

jeudi 1er avril 2021
par  AC ! RES

De la désobéissance

A, monsieur le Premier ministre, Nous ne savons pas quelle sera la teneur de l’allocution du Président de la République ce soir, mais en la circonstance, elle doit avoir une portée solennelle. En tout état de cause les citoyennes et les citoyens ne peuvent être tenus pour responsable de (...)

mardi 30 mars 2021
par  Alain Véronèse

Leur écologie et la notre

« Autant vous faire à l’idée tout de suite : ce que nous appelons la « civilisation industrielle » ne passera pas le cap de ce siècle. Pendant une à deux décennies encore, elle vous procurera des jouissances douteuses et des privilèges qu’il vous faudra payer de plus en plus cher. … Plus vite cela (...)

Brèves

20 avril - Le choix du chômage

Enquête sur la violence économique Benoît Collombat et Damien Cuvillier Editions Futuropolis
. « (...)

14 avril - Le virus protéiforme du… néolibéralisme.

Le néolibéralisme, n’est pas un système, mais un concentré de voracités proliférantes, animées par (...)

8 avril - Réduction du temps de travail. Michel Husson.

Un nouvel article de Michel Husson Réduction du temps de travail
et une chanson en vidéo qui (...)

3 avril 2020 - Les Possibles Revue éditée à l’initiative du Conseil scientifique d’Attac

Les Possibles Revue éditée à l’initiative du Conseil scientifique d’Attac n°23 Printemps 2020 (...)

3 avril 2020 - Revenu de base : l’urgence d’une société plus solidaire

https://www.politis.fr/articles/2020/04/
revenu-de-base-lurgence-dune-societe-plus-solidaire-41623/

10 septembre 2019 - La réforme du chômage sur les ondes de FPP

http://hebdo-julialaure.info/spip.php?article191

25 avril 2018 - sur les ondes de FPP

http://hebdo-julialaure.info/spip.php?article139
l’émission l’Hebdo du 21 avril 2018 consacrée à (...)

24 septembre 2017 - Article sur le Revenu garanti et la sécurité sociale professionnelle

Le n° 14 des Possibles est publié. Soyez vivement remerciés pour votre contribution. Vous (...)

22 janvier 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE.

COMMUNIQUE DE PRESSE.
Les négociations de la convention UNEDIC commence le lundi 24 avec les (...)

6 novembre 2005 - Campagne Y’EN A ASSEZ

A l’heure ou la misère et l’exclusion mettent des quartiers en feu, des négociations sur (...)