Constitué autour d’un appel lancé en octobre 1993 par des syndicalistes et militants associatifs, Agir ensemble contre le Chômage s’est fait connaître par les « marches contre le chômage » qui durant plusieurs semaines organisèrent la convergence sur Paris. A l’arrivée, plus de 30 000 personnes défilèrent au printemps 1994 contre le chômage, la misère et les exclusions.
- Des problèmes pour faire valoir vos droits ?

Aujourd’hui encore, nous avons besoin de votre soutien (... lors des actions menées) mais aussi financièrement en nous renvoyant le bon de souscription (réduction fiscale possible) !
- Appel aux dons

En liaison avec d’autres réseaux de précaires de l’hexagone et en Europe, le réseau des collectifs d’AC ! poursuit ses actions pour la défense des droits des chômeurs et des précaires :
- Droit à un revenu personnel et décent, pour toutes et tous, et la continuité des droits sociaux CONTRE la précarisation des droits : ALERTE reprise des "négociations" de l’assurance chômage UNEDIC.
- le Livret de synthèse et de propositions issu du forum : "Un revenu et des droits pour exister !"


vendredi 14 décembre 2018

AC ! appel tous-tes les précaires à se joindre au mouvement des Gilets Jaunes

Communiqué de presse

A la révolte des « gilets jaunes », M. le Président Macron a répondu par
une augmentation des « primes » (prime d’activité pour les bas salaires,
primes versées par les entreprises en fonction du bon vouloir des
actionnaires).

Or ces primes ne créent aucun droit pour la personne, contrairement au
salaire qui garantit des droits pour la retraite et le chômage, et
constitue une ressource, par le versement de cotisations sociales, pour
la Sécurité sociale, notamment l’assurance chômage (UNEDIC).

L’autre mesure phare de l’Élysée, l’exonération des cotisations sociales
sur les heures supplémentaires, porte un second coup dur pour son
financement. Au même moment, le Ministère du travail et le MEDEF
souhaitent que la négociation en cours de l’UNEDIC débouche sur près de
4 milliards d’euros d’économies sur trois ans, plus de 10% de son
budget, soit une véritable saignée. S’ils devaient imposer leurs vues,
les chômeurs et précaires verraient leurs droits à indemnisation se
réduire comme peau de chagrin alors que leur situation est déjà
catastrophique puisque pour l’heure seuls 40 % d’entre eux sont
indemnisés pour des montants de plus en plus faibles.

En ces moments de tension sociale aiguë, il est donc grand temps de
faire entendre, aux gilets jaunes et aux autres, les revendications
d’AC ! (Agir Ensemble contre le Chômage) :

- Retrait immédiat des lettres de cadrage du Ministère du Travail et du
MEDEF de la négociation UNEDIC
- Suspension de la négociation UNEDIC et organisation d’élection sur
listes syndicales et associatives des gestionnaires de l’UNEDIC,
- Arrêt des exonérations de cotisations sociales,
- Indemnisation de toutes les chômeuses et tous les chômeurs, avec comme
plancher le SMIC net mensuel par l’UNEDIC
- Arrêt des exonérations fiscales des entreprises et augmentation des
minimas sociaux garantis par un revenu avec ou sans travail à hauteur du
Smic.
- Réduction du temps de travail à 32 heures hebdomadaires, sans
flexibilité ni annualisation, pour créer des centaines de milliers
d’emplois

AC ! appel tous-tes les précaires à se joindre au mouvement des Gilets
Jaunes pour que la voix des précaires soit entendue par le gouvernement,
actuellement sourd et aveugle sur le sujet !

AC ! apporte son soutien avec APEIS, CGT privés d’emploi et MNCP à
l’Appel à la grève lancé par la CGT spectacle pour le 18/12

Et à Paris nous participerons au Rassemblement devant le MEDEF (jour de
négociation pour la casse de l’assurance chômage) le 18/12 à 13h30
Avenue Bosquet M° École Militaire

Paris le 14 Décembre 2018


Articles les plus récents

vendredi 7 décembre 2018
par  secretariat AC !

Assurance chômage Mobilisation pour nos droits...

Assurance chômage Mobilisation pour nos droits mardi 11 décembre 2018
Les « négociations Unedic », très encadrées par le gouvernement par un document de cadrage qui exige 3,9 Mds d’économies en 3 ans, méritent l’attention de toutes et tous. Le patronat s’appuyant sur ce document de cadrage (...)

mardi 4 décembre 2018
par  secretariat AC !

La dette de l’Unedic : un pognon dingue pour les banques !

Les banquiers, financiers capitalistes rusés, ont trouvé un moyen supplémentaire pour se faire un pognon dingue. Ils nous vendent – très cher – le médicament qui est censé soigner la maladie dont ils sont la cause. Ainsi de la « dette » de l’Unedic (1).
Au total on estime le nombre de chômeurs à plus de (...)

lundi 3 décembre 2018

COMMUNIQUE d’AC ! - AGIR ENSEMBLE CONTRE LE CHOMAGE - A LA MANIFESTATION DES CHOMEURS ET DES PRẺCAIRES DU 1ER DẺCEMBRE 2018

Un constat alarmant
Actuellement, 6,5 millions de personnes sont inscrites à Pôle emploi, dont 42 % indemnisées par l’Unedic. 50 % sont indemnisées au total, en tenant compte de celles qui touchent l’ASS. En ajoutant les personnes au RSA non inscrites à Pôle emploi, on compte près de 8 millions de (...)

jeudi 29 novembre 2018

Citoyen MACRON,

Peux-tu vivre avec 500 euros par mois ? Nous pas ! Tout augmente : carburant, mutuelle, assurance, loyer, gaz, électricité, produits de première nécessité, taxes…
Avec cela l’Ẻtat, lui, remet en cause les acquis sociaux issus du programme du Conseil National de la Résistance. Il favorise par dizaines (...)

Brèves

25 avril - sur les ondes de FPP

http://hebdo-julialaure.info/spip.php?article139
l’émission l’Hebdo du 21 avril 2018 consacrée à (...)

24 septembre 2017 - Article sur le Revenu garanti et la sécurité sociale professionnelle

Le n° 14 des Possibles est publié. Soyez vivement remerciés pour votre contribution. Vous (...)

22 janvier 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE.

COMMUNIQUE DE PRESSE.
Les négociations de la convention UNEDIC commence le lundi 24 avec les (...)

6 novembre 2005 - Campagne Y’EN A ASSEZ

A l’heure ou la misère et l’exclusion mettent des quartiers en feu, des négociations sur (...)