Tweet bandeau
   Accueil > RSA > RSA : un avantage financier minimum provisoire et précaire pour les (...)

RSA : un avantage financier minimum provisoire et précaire pour les bénéficiaires du RMI et de l’API.

lundi 30 juillet 2007, par AC ! NPDC


Le Premier Ministre vient d’annoncer la mise en place dans 25 départements du RSA ce qui est un aveu de Monsieur Fillon n’avoir aucune solution àproposer en matière d’emploi.

Le terme d’essai ou d’expérimentation prouve àl’évidence qu’il ne connaît pas la situation réelle du chômage et de la précarité de longue durée .

Ce que veulent les chômeurs c’est un véritable emploi avec un revenu décent et le plus rapidement possible pour sortir de la galère du chômage. Mais cela Monsieur Fillon ne semble pas l’avoir compris.

Pour AC !, agir ensemble contre le chômage, la véritable solidarité active, c’est la création massive d’emplois durables avec un revenu décent pour tous les chômeurs et précaires et sà»rement pas les solutions aléatoires et partielles.

Faut-il rappeler que Monsieur Sarkozy lors de sa campagne électorale avait promis 2 emplois àchaque chômeur.

Nous demandons àMonsieur Sarkozy de passer des paroles aux actes et d’agir auprès de ses amis du MEDEF pour enfin créer les emplois nécessaires pour mettre fin au chômage de longue durée et àla précarité.

Concernant le RSA ! pourquoi le limiter aux Rmistes et l’API il y a aussi les personnes àl’ASS, l’AHH, les jeunes sans ressources et toutes les personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté. Pourquoi exclure, dans un dispositif de solidarité toutes ces personnes. Enfin nous invitons, le Président de la République àvenir rencontrer dans nos locaux, les demandeurs d’emploi afin de leur apporter la livraison des 2 emplois promis àchaque chômeur lors de la campagne électorale par le candidat Sarkozy propos tenues dans toutes les réunions publiques et débats télévisés.

Pourquoi le RSA est-il soumis àdes critères d’attribution et de preuves de recherches d’emploi. Nous rappelons que les droits annexes pour tous citoyens (logement, santé, revenu…) sont inscrits dans la constitution française.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut