non àla politique anti-sociale du gouvernement !

jeudi 24 avril 2008
par  AC ! Gironde

« les politiques sociales ne peuvent continuer ainsi àalimenter le déficit et la dette  »
Nicolas Sarkozy

La conférence sur l’assurance chômage du 17 avril au 6 mai, qui sera tripartite (Etat, syndicats, Unedic) sera le moment pour le gouvernement de présenter un texte révélant les nouvelles mesures de contrôle des demandeurs d’emploi.

Après 6 mois de chômage le demandeur d’emploi devra accepter tout emploi àmoins de 2 heures de transport par jour et rémunéré au moins à70% de son salaire antérieur.

Après 2 refus d’emploi « valable  », le texte permet que les demandeurs d’emploi voient leurs allocations suspendues 15 jours ou plus ou bien réduites de 20% et au delàou soient radiés.

Dans les faits, des sanctions peuvent être également prononcées dès le 1er refus d’offre d’emploi.

Suppression pure et simple de la dispense de recherche d’emploi pour les allocataires seniors.

Ce dispositif s’inspire beaucoup de ce qui se passe en Europe et notamment du dispositif allemand qui est extrêmement coercitif ne laissant pas de place àla liberté de choix de l’individu.

En Allemagne, si vous êtes apte àtravailler et au chômage, on vous posera plein de questions sur votre vie personnelle, votre famille, vos ressources et vos relations. On peut aussi vous demander même des extraits de vos comptes bancaires sur les 6 derniers mois.

Le chômeur allemand doit accepter toutes les mesures d’insertion proposées par son conseiller même àun salaire inférieur àson précédent travail, ce qui le prépare àla précarité et au marché du bas salaire.

Le chômeur allemand doit répondre présent dans les 24 heures suite àune convocation par courrier. En cas d’impossibilité de présence ou si la lettre arrive trop tard il est radié.

Si sa voiture a une valeur supérieure à5 000 Euros il doit en acheter une moins chère et vivre de la différence car son allocation sera suspendue àhauteur de l’excédent.

Il habite un appartement trop grand ? Il aura 6 mois pour en changer et en trouver un autre plus petit.

Tout capital supérieur à8 600 Euros doit être utilisé avant de prétendre àune aide financière.

Si il a un petit boulot, il a le droit de garder 20% du revenu, les 80% restants sont déduits de ses allocations.

son conseiller peut lui demander d’effectuer un job à1 Euro de l’heure qu’il aura généreusement le droit de garder en complément de ses allocations.

C’est cette politique anti-sociale de l’Allemagne que reprend Sarkozy et son gouvernement réactionnaire.

Alors qu’aujourd’hui on a déjà :

- 40 000 radiations par mois au niveau national suite àabsence pour un contrôle mensuel *

- 1500 radiations par mois pour refus d’emploi * *

Ces mesures anti-sociales sont anticonstitutionnelles car de part l’article II de la constitution de 1958 la France est une République indivisible, démocratique, laïque et sociale.

Face àla précarisation du travail, au coà»t de la vie qui ne fait qu’augmenter, contre ces futures mesures antisociales nous exigeons :

- la création d’un revenu décent pour tous

- une meilleure répartition des richesses

- le partage du temps de travail

* ( article de la Tribune du 10 avril 2008)

** ( article des Echos du 14 avril 2008)


Documents joints

tract 1er mai 2008

Commentaires