Tweet bandeau
   Accueil > Actualités et contacts des collectifs > Gironde > Tract sur la guerre aux pauvres

Tract sur la guerre aux pauvres

Gironde

lundi 31 mars 2003, par AC ! Gironde


Penser global, agir local
Non àla guerre contre les pauvres

Personne n’est dupe.

Une guerre contre l’Iraq sera d’abord une guerre contre le pauvre peuple irakien. Et déjàle prix du pétrole s’envole chez nous...

Malgré tous les risques encourus pour des millions d’hommes, femmes et enfants, c’est la logique de guerre contre les pauvres qui prévaut partout sur la planète, c’est la conséquence de la globalisation capitaliste.

Cette guerre contre les pauvres est en fait une guerre pour les riches.

Sans aucuns états d’âme le capitalisme nous impose ses choix et sélectionne impitoyablement.

En France les conséquences sont :
- fermetures d’entreprises, licenciements massifs (Air lib, Metaleurop,..)
- services publics démantelés ( la poste, banque de france, ..)
- réduction des budgets sociaux, mais baisse des impôts pour les riches (ISF)
- allongement de la durée des cotisations pour les retraites
- explosion des emplois précaires de courte durée qui n’ouvrent pas de droits
- baisse des allocations chômage en dépit de la hausse des cotisations
- chasse àcertaines catégories de salariés ( intermittents du spectacle, saisonniers...)
- menaces de radiations pour les DE via le PAP et le PARE
- mise en place du RMA pour mieux casser le SMIC et s’affranchir du code du travail.

Cette politique a été voulue par le MEDEF.
Le gouvernement Raffarin est chargé de la mettre en place, de l’accompagner.
Sarkozy brandit le bâton. C’est la politique de guerre contre les pauvres.

Les figures symbôliques du mouvement social sont traînées en justice et condamnées àla prison ferme (José Bové, Alain Hébert, Ahmed Meghini, ou, plus près de chez nous, Jean-Pierre Leroy de la Confédération Paysanne ).

Un seul mot d’ordre : Résistons !

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut