Tweet bandeau
   Accueil > Evénements AC ! > FORUM CHOMEURS, PRÉCAIRES, INTERMITTENTS : UN REVENU ET DES DROITS POUR (...) > Communiqué de presse suite au Forum

Forum « Chômeurs, précaires, intermittents : Un revenu et des droits pour exister ! » du 24 et 25 octobre 2015

Communiqué de presse suite au Forum

lundi 26 octobre 2015


Le forum « Un revenu et des droits pour exister ! » qui s’est tenu les 24-25 octobre à Paris 2e et à Saint-Denis à l’appel d’Agir ensemble contre le chômage ! a rassemblé plus d’une centaine de chômeurs, précaires, intermittents et de militants des associations de lutte contre le chômage et la précarité AC !, APEIS, MNCP, CIP, Recours radiations, Actu-chômage, Réseau salariat, CNDF, ainsi que des syndicalistes de Pôle emploi.

Les participants se réjouissent de la décision d’annulation par le Conseil d’Etat de la Convention Unedic issue de l’accord du 22 mars 2014, annulation consécutive aux recours déposés par plusieurs associations et organisations syndicales : Matermittentes, Recours radiations, Coordination des intermittents et précaires, CGT, SUD-culture Solidaires, MNCP. Sans attendre la négociation d’une prochaine Convention d’assurance-chômage qui doit débuter à la mi-janvier 2016, ils appellent dès à présent l’ensemble de la population concernée (salariés stables et précaires, chômeurs, intermittents) à se mobiliser en vue de la journée de manifestations du 5 décembre et par la suite, pour s’opposer à l’adoption de mesures restreignant plus encore les droits à indemnisation du chômage et pour faire appliquer les décisions du Conseil d’Etat.
Alors que 5,7 millions de personnes sont aujourd’hui inscrites à Pôle emploi - en dépit de nombreuses radiations ou non inscriptions - et alors que moins d’une personne sur deux est indemnisée au titre de l’assurance chômage, les participants ont fait le constat d’un développement accéléré de nouvelles formes de précarité, à un niveau jamais connu jusqu’à ce jour, qui touchent des catégories sociales très diverses et tous les niveaux de qualification.
Les services de Pôle emploi, qui manquent déjà cruellement de personnel et de moyens adéquats pour l’accompagnement des chômeurs, sont depuis plusieurs années dans l’incapacité totale de faire face à cette situation et actuellement menacés de nouvelles restructurations, baisses d’effectifs et privatisations. Ils se voient détournés de leurs missions fondamentales inscrites dans la loi et réorientés vers celles de contrôle et de sanction des chômeurs.

Pour s’opposer à cette précarité galopante, les débats qui ont eu lieu lors des différentes tables rondes et ateliers de ce forum ont fait émerger la nécessité de la création d’un revenu ou salaire attaché à chaque personne, au moins égal au SMIC mensuel, attribué dès l’âge de 16 ans et sans contrôle des ressources ni contrepartie en termes d’obligation d’accepter un emploi. Egalement, la nécessité d’une réduction du temps de travail à 30 heures par semaine et celle de la reconstruction d’un véritable service public de l’emploi doté de moyens adéquats.

Les participants appellent à une mobilisation générale impliquant toutes les populations et organisations concernées, afin de s’opposer à des dérives qui ne font qu’exclure de plus en plus de concitoyens.

Signataires : AC !, APEIS, MNCP, Coordination des intermittents et précaires, Collectif des Matermittentes, Recours radiations, Actu-chômage.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut