De l’irresponsabilité

vendredi 29 janvier 2021
par  AC ! RES

Alors que toutes les mesures sanitaires, dont les plus coercitives ont échoué, le gouvernement envisage un reconfinement.

Là, nous sommes dans la démesure pour ne pas dire dans la folie. Emmanuel Macron entouré d’un aréopage dont il est question de mettre en cause les intérêts tout comme les qualités, est à l’heure des choix et d’une stratégie, lui qui savait que sa politique ne pouvait qu’échouer. On ne peut continuellement mentir.

Le Covid n’est en rien une pandémie. Le taux de mortalité est très faible comparé à la population mondiale. Pas plus qu’une grippe saisonnière que l’on a oublié entre temps, mais qui sert désormais de "variable d’ajustement politique", au point d’inventer des variants, au point de dire que des personnalités âgées de plus de 90 ans atteintes de morbidités sont décédées du Covid-19.

Après avoir instrumentalisé la peur et géré "cette crise passagère" le gouvernement entend poursuivre dans sa pitoyable erreur, jusqu’aux élections régionales et présidentielles.

Le confinement est une erreur magistrale.
Les gestes barrières n’ont de barrières que le geste.
Les tests ne sont nullement significatifs d’une infection virale Covid ; d’autant en cette période hivernale (même cellule souche).

Il faut revenir à la raison et rétablir un climat de sérénité. Avec ses décisions le chef de l’Etat " propage" des dommages collatéraux tant sur le plan économique que social.

Laissez nous vivre !

Au cas où le confinement serait rétabli et le couvre feu non levé, nous appelons à la désobéissance civile. L’état d’urgence sanitaire prouve dans quel état est l’Etat régalien.