Le glas des vaccins a sonné

mardi 16 mars 2021
par  AC ! RES

L’astraZeneca, presqu’un nom de margarine, est mis en quarantaine dans de nombreux pays, dont ce jour en France. Ce produit toxique mis sur le marché, comme pour les autres vaccins dont les effets devront être mesurés, est la résultante de la défaillance orchestrée de notre système de protection et de santé.

Quand d’aucuns s’insurgent contre "l’islamo-gauchiste", ils feraient mieux de s’interroger sur les méfaits de " l’islamo-capitalisme". La France vend toujours des armes aux émirats et en parallèle elle est prête à traiter avec tous les consortiums industriels pharmaceutiques du monde.

Ces vaccins, produits à la hâte, bénéficient, pour leur commerce, d’une redoutable armada que sont le pouvoir, les médias, les agences régionales de santé, et maintenant l’Agence européenne des médicaments.

Image d’une réalité : des journalistes se sont insurgés face à des éditoriaux comme à "Paris Match" où Nicolas Sarkozy fait partie du Conseil de surveillance. Cherchez l’erreur.

Pour l’industrie pharmaceutique il en est de même. Même business. Seul l’intérêt prime au détriment de la vie des gens. De plus dans ce monde capitaliste, là où joue la concurrence, il est de bon ton d’être le premier de la classe. Donc produire toujours plus et n’importe quoi.

La gestion de la crise sanitaire reste une calamité.

Nous allons fêter le 150 ème anniversaire de la Commune. Il est grand temps que le peuple retrouve sa liberté, défende son intégrité à agir et à penser par lui même.