Tweet bandeau
   Accueil > Actualités et contacts des collectifs > Limoges > La Java des Bons Enfants adaptée

La Java des Bons Enfants adaptée

Limoges

dimanche 20 juin 2004, par AC ! Limoges

Sur l’air de la Java des Bons Enfants de Guy Debord.


La Java du Squathédrale

Dans la rue Porte-Panet
Y’avait une maison murée
L’DéDAL est passé par là
et maintenant l’mur n’est plus là

La Mairie folle de rage
A pris ça pour un outrage
Et traîné au tribunal
L’affreux auteur de ce scandale

Un poulet zélé vint vite
Témoigner d’vant la justice
De ce qu’il avait bien vu
Le coupable, il l’a reconnu

Nous voilàrendus aux juges
Pour avoir fait du grabuge
En cassant quelques parpaings
Qui se trouvaient sur not’chemin

L’ expulsion est prononcée
On attend plus qu’les huissiers
Pour nous remettre àla rue
A grands coups de pied dans le cul !

Voilàbien ce qui fallait
Pour aider les mal-logés
Mettre tout l’monde en prison
Merveilleuse solution

Les socialos comme la droite
Expulsent àcoup de matraque
Les précaires et les exclus
Ne sont jamais les bienvenus

L’Etat ne veut pas d’désordre
Et tout’suite envoie ses hordes
Qui voudraient tous nous mater
Mais heureusement on va lutter !

Encore quelques beaux efforts
Et disons qu’on se fait fort
De régler radicalement
L’problème du droit au logement

Dans la rue Porte-Panet
Y’avait une maison murée
L’DéDAL est passé par là
et maintenant l’mur n’est plus là

Dans la rue Porte-Panet
Les parpaings s’sont envolés
On sait qu’on est légitime
L’droit au logement n’est pas un crime !


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut