Tweet bandeau
   Accueil > Actualités et contacts des collectifs > Isère > Gratuité des transports en Isère

Gratuité des transports en Isère

lundi 30 avril 2007, par AC ! Isère


GRATUITÉ DES TRANSPORTS
POUR TOUS LES REVENUS INFERIEURS AU SMIC MENSUEL !

Dans la région Rhône-Alpes, l’accès des chômeurs et précaires, des personnes àbas revenus, aux réductions tarifaires “ sociales ” est très inégal, injuste et insuffisant.

En effet, différents organismes (TAG, Transisère, SNCF) ne prennent pas en compte les mêmes critères pour accorder ou non une exonération tarifaire.

➢ Pour la TAG, les Rmistes ainsi que les Demandeurs d’emploi inscrits àl’ANPE, disposant d’un revenu individuel mensuel inférieur au SMIC net (soit 959,71 Euros au 01/09/2006.), bénéficient d’un chèque transport d’une valeur de 39 euros, permettant d’acheter le “ Pass Liberté ” qui coà»te 41 euros et qui autorise de circuler pendant un mois sur le réseau TAG. Ce qui engendre donc une participation de 2 euros par mois.

➢ Pour les TER, la tarification, “ Passe Rhône-Alpes Transport, Coup de pouce ” varie selon l’appartenance àtelle ou telle des 8 catégories de demandeurs d’emploi1 : derrière la publicité alléchante, nombre de précaires et chômeurs sont en réalité exclus de cette réduction tarifaire.

➢ Pour le réseau Transisère il existe différents tarifs selon une catégorisation encore différente et pour le moins incohérente :
Tarif “ Micro ” : les demandeurs d’emploi dont les allocations ne dépassent pas le montant des minima sociaux auront droit àce tarif, le plus bas.
Tarif “ Eco ” : plus onéreux, il concerne pourtant des personnes àfaibles ressources, ne percevant pas plus que les minima sociaux, ne payant pas d’impôts mais non inscrites àl’ANPE. Ce tarif concerne également les autres demandeurs d’emploi, percevant une allocation supérieure aux minima sociaux et les demandeurs d’asile qui ne touchent, rappelons–le, qu’une misérable allocation temporaire d’attente - ATA - de 433,06 € pour une personne seule.
Ainsi nombre de personnes en situation précaire sont exclues des tarifications les plus basses…

La division en 8 catégories de Demandeurs d’Emploi, qui sert également aujourd’hui àcacher la réalité des chiffres du chômage, est donc aussi utilisée pour exclure des tarifications sociales nombre de chômeurs et précaires.

A l’heure où l’emploi précaire devient la norme, il convient de raisonner en terme de revenu et non pas d’appartenance àtelle ou telle catégorie.

Les différentes exonérations et réductions déjàexistantes ont été gagnées par la lutte.
Or, elles sont encore insuffisantes et incohérentes.
Le droit àla mobilité est droit fondamental.
Or, il existe toujours d’énormes différences de traitements entre les régions en ce qui concerne la gratuité des transports.

NOUS EXIGEONS LA GRATUITE DES TRANSPORTS
POUR TOUS LES REVENUS INFERIEURS AU SMIC MENSUEL !
NOUS DEMANDONS D’HARMONISER PAR LE HAUT LE DROIT
AU TRANSPORT EN ISERE ET ENTRE TOUTES LES REGIONS

Mouvement des Chômeurs et Précaires de l’Isère et AC !
Permanences tous les mardis de 16h à18h, 6 rue Dubois Fontanelle, 38100 Grenoble.
Tel : 04 76 24 10 03,
email : acgrenoble@no-log.org, chomeurs.isere@free.fr


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut