La colère gronde

vendredi 2 octobre 2020
par  AC ! RES

Président Macron,

Comme te l’ont rappelé les Gilets jaunes le 14 juillet, tu es, pour nous le peuple, notre employé. Mais il est difficile de te licencier. Ton code du travail à toi, bien trop précautionneux, c’est la Constitution.

Il est hasardeux de te limoger quand des milliers de salarié(e)s vont se retrouver sans emploi et pointer pour le pire à Pôle emploi.

Président Macron, tu fais bombance à l’Elysée au point de vendre le mobilier quand les miséreux, le ventre creux, la bourse vide, ne peuvent rien acheter.

Président Macron tu prendras confortable retraite, quand d’aucuns devront se contenter du minimum vieillesse à un âge avancé.

Président Macron tu es en déraison.