Tweet bandeau
   Accueil > La UNE > Un chômeur "Tasé" > Prisonniers du 1er mai : Appel à soutien !!

Prisonniers du 1er mai : Appel àsoutien !!

dimanche 21 mai 2006


APPEL Ã SOUTIEN POUR FEDERICO ET NICOLA

Le 1er mai dernier àParis se déroule la parade des précaires organisée par le
réseau Mayday. De nombreux collectifs défilent de la place Blanche jusqu’àcelle de
la République au son des batucadas et des fanfares pour rendre visibles les
différentes formes de précarités : 5000 sans-papiers, chômeurs, travailleurs
précaires, malades, intermittents . se sont rejoints pour manifester ensemble. Lors
du passage boulevard Magenta, des vitrines de sociétés d’interim et de banques sont
brisées. Les forces de l’ordre arrivent rapidement, se déploient le long du
boulevard sur la fin du parcours et ne procèdent àaucune arrestation. Le cortège
continue son chemin jusqu’àla destination prévue où un concert a lieu.

Deux heures plus tard, alors que le concert place de la République se poursuit, un
groupe d’une trentaine de personnes quitte la place pour rentrer chez elles. Deux
cents mètres plus loin, elles sont encerclées par des policiers et interpellées.
Parmi elles figurent quelques français mais principalement des italiens venus
nombreux pour participer àla parade Mayday et àl’assemblée générale des étudiants
et précaires européens qui se déroule le lendemain àCensier. Les policiers ne
s’intéressent qu’aux italiens. Ils leur font essayer des vêtements, leur mettent
des capuches, leur demandent de sourire et finissent par en choisir deux, en disant
 : « and the winner is .  »

Federico et Nicola sont placés en garde àvue pendant 48 heures et passent une nuit
au dépôt avant d’être jugés en comparution immédiate le 4 mai, poursuivis pour
violences et dégradations. Pour préparer leur défense et établir leur innocence,
ils demandent le renvoi de leur procès mais leurs garanties de représentation
(contrats de travail et justificatifs de domicile) sont rejetés par la juge au
motif qu’ils sont italiens et qu’ils risquent de ne pas se présenter àleur procès.
Ils sont alors placés sous mandat de dépôt et sont depuis en prison.

Depuis, ils ont fait une demande de remise en liberté, refusée ce jeudi 18 mai. Une
autre audience pour demander la remise en liberté sera examinée le mardi 23 mai à
13h30 àla 11ème chambre du Palais de justice de Paris (métro cité). Quant àleur
procès il se déroulera le 29 mai à13h30 àla 23e/2 chambre du Palais de justice de
Paris (metro cité).

Soyons nombreux ànous rassembler
le mardi 23 mai à13h30 au Palais de Justice, dans le grand hall des cours d’appel
(escalier K, 1er étage) pour exiger la fin de leur détention provisoire
et le lundi 29 mai à13h30 àla chambre 23e/2 pour les soutenir lors de leur procès
et obtenir leur relaxe.

Ils se retrouvent sans ressource en prison dans un pays dont ils ne parlent pas la
langue. Pour faire face aux frais de procédures et àd’éventuelles amendes, ils ont
besoin de soutien.

Vous pouvez les soutenir en envoyant un chèque àl’ordre de l’AIP, adressé à« 
Mayday  », 2 cité Aubry, 75020 Paris. Avec la mention au dos du chèque « Soutien à
Federico et Nicola  ».

- Rappel : pour signer l’appel àleur libération, envoyer un mail à
anomalia51@hotmail.com

- La liste des signataires, en italie et en france est mise àjour quotidiennement

Pour leur écrire (carte postale de préférence, adressée àl’un ou àl’autre) :

Nicola di Gennaro : n° 349078h

Federico Olivieri : n° 349081m

Bâtiment D5, Maison d’arrêt de Fleury Mérogis

7 allée des peupliers, 91705 Fleury Mérogis

Le réseau Mayday àParis

www.maydayfr.org

contact@maydayfr.org


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut