Tweet bandeau
   Accueil > Actualités et contacts des collectifs > Gironde > Alerte rouge !

Alerte rouge !

mardi 21 octobre 2008


RMIstes Chômeurs Précaires

ALERTE ROUGE !

Le RSA et la loi « Droits et devoirs des demandeurs d’emploi  » annoncent une catastrophe sociale et des drames personnels ou familiaux.

La liberté de choix concernant les motifs d’acceptation ou de refus d’un travail (forcément précaire) est de plus en plus restreinte.

La notion d’  »Offre raisonnable d’emploi  » est délibérément assez floue, pour contraindre les personnes àdes situations intenables et justifier des radiations.

Les conditions que le chômeur sera tenu d’accepter (déplacements, salaire...) deviennent insupportables, ce qui rejaillira sur le traitement réservé aux salariés par le biais du chantage àl’emploi.

La liberté de mouvement, les initiatives personnelles et la sérénité, nécessaires àla recherche d’emploi, ne sont plus prises en compte. De plus, la soumission àdes règles sans morale nous enchaîne àla condition d’esclaves.
Obligation d’inscription àl’ANPE-ASSEDIC pour tous les demandeurs d’emploi
Obligation de « suivi  » (flicage) pour tous les demandeurs d’emploi
Enquête sur le train de vie ( ! )
Obligation d’inscription au RSA pour tous les RMIstes

Au bout d’un an de chômage, le salaire d’un emploi contraint ne dépassera pas le montant de l’allocation de chômage perçu précédemment.

Les motifs de radiation des listes de demandeurs d’emploi (qui entraîne la suppression de l’allocation RSA) atteignent un niveau de dureté qui va précipiter dans le gouffre des familles entières et les plus fragiles d’entre nous, notamment les sans-logis.

IL EST VITAL DE REAGIR !

Cette loi est inhumaine, et inique puisqu’elle ne tient pas compte des qualifications des chômeurs, qu’elle ne résout rien et que la dignité des personnes y est foulée au pied, uniquement dans le but de réduire encore les sommes allouées au chômage ainsi qu’aux salaires.

AVERTISSEZ VOS PROCHES CONCERNES ET CONTACTEZ-NOUS

AC ! Gironde – APEIS – MNCP — ATTAC 33 – LCR

Réunion publique àl’Athénée municipal, le Lundi 24 Novembre de 18h à20h


Le verso

DEMANDEUR D’EMPLOI, ATTENTION !
LE ROULEAU COMPRESSEUR EST EN MARCHE !

Premièrement : l’explosion des radiations

La loi « relative aux droits et devoirs des demandeurs d’emploi  » mise en application depuis le 1er octobre 2008 est un dispositif organisé par paliers de 3, 6 et 12 mois prévoyant une radiation des listes, d’un chômeur ayant refusé sans motif légitime àdeux reprises une offre raisonnable d’emploi. Qui decide des critères ? Sera radiée aussi toute personne qui sans motif légitime, refusera toute disposition préconisée par le suivi mensuel des demandeurs d’emploi.
Cette loi par son caractère coercitif érige en dogme la radiation pour faire baisser les chiffres du chômage.

Deuxièmement : la fin du SMIC et du RMI

La mise en place du RSA (Revenu de Solidarité Active) permettra une plus grande flexibilité et une plus grande précarisation de l’emploi dans la mesure ou il impose d’ajouter un petit boulot aux minimas sociaux..
Ainsi il introduit d’emblée une forme de contrainte indépassable, pour ceux qui sont allocataires des minimas sociaux, en les obligeant àprendre le travail que l’on aura choisi pour eux. A aucun moment ne se pose la question de savoir quels emplois sont proposés aux plus démunis. « C’est ça ou rien !  » nous dira -t-on.
Le SMIC mensuel sera donc un fois de plus remis en cause, car le cumul RSA + petit boulot, lui sera inférieur.
Le Rsa est un piège qui ne supprimera pas la misère mais au contraire l’accentuera. En effet les rmistes seront soumis àl’obligation de contrôle et donc potentiellement radiables.
Ce faisant c’est la garantie d’un Revenu Minimum qui sera purement et simplement supprimée !
Demain les SDF seront non seulement àla rue mais en plus sans revenu ! Cette politique va recréer la cour des miracles (combien y a-t-il de SDF en France ? + de 100 000 àcoup sà»r !)

Troisièmement : la fusion Anpe-Assedic

Le rouleau compresseur contre les demandeurs d’emploi se finalisera demain par la mise en place le 1er janvier 2009 de la fusion Anpe// Assedic. La notion de « client  » employée par les responsables de cette fusion est une image volontairement donnée aux demandeurs d’emploi pour souligner que la nouvelle institution sera gerée comme une entreprise soumise àla concurrence libérale. Cela permet de remettre en cause la notion de service public, ce qu’a toujours été l’Anpe. Cette notion d’équité et d’égalité dans le traitement des demandeurs d’emploi devenus des « clients  » sera bien évidemment remise en cause. La radiation en étant une des formes premiéres d’expression. Les 4 parcours : “appui”, “renforcé”, “créateur d’entreprise”, “cap vers l’entreprise” proposés par cette nouvelle institution vont concourir àfaire rentrer dans des cases les demandeurs d’emploi par une évaluation informatique dont il le Contrôle, Fichage et Radiation
La boucle est bouclée !

AC ! Gironde
21, rue Saincric
33000 Bordeaux
Tel (répondeur) : 05 56 81 88 91
ou 0875203621 -permanence de 15h à18h du lundi au vendredi
 !!! écoutez l’émission ac tonne tous les mercredis à17h
 !!! sur le 90.1Mhz La Clé des Ondes

titre documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut